AC Cobra 427 Bburago 1/24

Vous êtes la seule personne a avoir vu cet objet, profitez-en avant qu il ne soit trop tard

AC Cobra 427

Bburago

1/24 

8,00

1 en stock

Détails de l’article

 

Ayant arrêté la compétition automobile en 1960, à 37 ans, pour cause de santé, le pilote texan Carroll Shelby veut développer une voiture américaine capable de battre les Ferrari en catégorie GT.

Sa quête d’un châssis l’amène chez AC, firme anglaise qui construit en petite quantité des voitures de sport, l’AC Bristol, qui combine une carrosserie ressemblant à la Ferrari 166, et surtout à la Talbot-Lago T26GS Le Mans.

AC figure très honorablement en compétition : en 1959, l’année-même de la victoire de Carroll Shelby et de Roy Salvadori sur Aston Martin au Mans, AC s’y classe septième au classement général et remporte la victoire en catégorie 2-litres. La puissance est fournie par un moteur six-cylindres en ligne de 2 litres Bristol, dérivé du BMW 328 d’avant-guerre.

Bristol étant sur le point d’arrêter la production de moteurs 2-litres, AC monte des six-cylindres Ford provenant de la Zephyr anglaise. Le succès commercial est mitigé, et les frères Hurlock, propriétaires d’AC, accueillent très favorablement la proposition de Shelby qui souhaite leur acheter des châssis pour y monter le nouveau V8 Ford de la Fairlane, dont il négocie au même moment la mise à sa disposition avec Ford. Après quelques modifications du châssis par AC, à qui Shelby a fait parvenir un groupe moteur/boîte, il présente la première AC Cobra, la 260 (4,2 litres). La Cobra montre très vite son potentiel sur les circuits américains, notamment face aux Chevrolet Corvette, beaucoup plus lourdes. Son succès est immédiat, le mythe Cobra est né.

Image illustrative de l’article AC Cobra
 
 
 

 

 

   
Poids0.300 kg
Dimensions10 × 11 × 12 cm

Commentaires

    Seuls les clients connectés ayant acheté ce produit ont la possibilité de laisser un avis.

    X
    X