Carte à jouer ancien : Lierre des années 1925 – le beffroi Lier

Vous êtes la seule personne a avoir vu cet objet, profitez-en avant qu\\\'il ne soit trop tard
UGS : 4390420 Catégories : ,

Le beffroi – Lier

Selon mes sources , ces cartes dates des année 1925 – 1927

25 cartes differentes en vente sur bro-kant.com

2,00

Détails de l’article

Selon la légende, la ville aurait été fondée par Saint-Gommaire. S’il faut en croire la Gesta Espiscoporum Cameracensium, Gommaire aurait fondé le chapitre de Lierre. Il faudrait plutôt situer cette fondation au xie siècle. À partir du xiie siècle, ce chapitre fut rattaché à l’église principale de la ville, dont le patron était saint Jean-Baptiste. Au xiiie siècle, Gommaire remplaça Jean le Baptiste.

En 1212, le duc de Brabant Henri Ier accorda une charte urbaine aux Lierrois. La première enceinte de la ville date de 1244. Le xiiie siècle voit également la fondation du béguinage hors de la première enceinte et du couvent de Nazareth. L’abbesse Béatrice écrivit au xiiie siècle la première œuvre en prose en moyen-néerlandais, un ouvrage mystique intitulé « Seven manieren van heiliger minnen ».

Le xive siècle fut une époque de prospérité pour la ville : construction d’une halle aux draps en 1367, d’un beffroi en 1369 et d’un deuxième rempart en 1389. La prospérité de la ville reposait sur l’industrie de la draperie et sur l’existence d’un marché au bétail, qui lui avait été concédé par les ducs de Brabant.

Lierre faisait partie du Marquisat d’Anvers. La ville se composait d’un centre urbain et d’une « cuve », appelée « Bijvang », c’est-à-dire une banlieue comprenant les villages de Bevel, Emblem, Kessel et Nijlen.

Parmi les événements les plus marquants de l’histoire de la ville, on peut citer le mariage de Philippe le Beau et de Jeanne de Castille en 1496. La ville fut ravagée par des incendies, notamment en 1485, 1518 et 1527. De 1523 à 1530, le roi Christian II de Danemark y séjourna durant son exil. En 1559, Lierre, qui faisait partie de l’évêché de Cambrai, fut intégrée au nouvel évêché d’Anvers.

Lierre ne fut pas épargnée par la Première Guerre mondiale. En 1914, le fort de Lierre résista à l’avancée allemande et la villa fut sévèrement bombardée. Plus de 700 habitations furent détruites.

Poids0.001 kg
Dimensions11.5 × 11 × 7 cm

Commentaires

    Seuls les clients connectés ayant acheté ce produit ont la possibilité de laisser un avis.

    X
    X