Carte à jouer ancien : Charlerois des années 1925 – Les ruines de l abbaye d aulne

Vous êtes la seule personne a avoir vu cet objet, profitez-en avant qu il ne soit trop tard
UGS : 4390423 Catégories : ,

Les ruines de l’abbaye d’Aulne – Charlerois

Selon mes sources , ces cartes dates des année 1925 – 1927

25 cartes differentes en vente sur bro-kant.com

2,00

Détails de l’article

Image illustrative de l’article Abbaye d'Aulne

L’abbaye d’Aulne était, à partir de 1147, un monastère de moines cisterciens situé dans la section Gozée, en Belgique, dans la Province de Hainaut.

À l’origine, en 656, Saint Landelin planta une croix à l’endroit où un monastère bénédictin sera fondé en 657. Ce monastère sera légué à l’évêché de Liège, qui en a acquis, de Charles Martel, la temporalité. En 882, les Normands remontèrent le cours de la Sambre et le prieuré d’Aulne sera ravagé, laissé à l’abandon pendant une cinquantaine d’années avant de renaître de ses cendres grâce à l’intervention de Richer, évêque de Liège.

Le prince-évêque de Liège Hugues de Pierrepont contribua fortement à la prospérité matérielle et spirituelle de l’abbaye, dont les privilèges s’accroissent considérablement au xiiie siècle. En particulier, il soustrait l’abbaye d’Aulne de la mense épiscopale. Aulne devient l’une des abbayes les plus puissantes de la Principauté de Liège.

Au xive siècle, Aulne rencontre des conditions climatiques moins favorables et doit faire face aux épidémies et aux guerres. Le xve siècle est un siècle noir. À plusieurs reprises, les moines doivent fuir pour se protéger des affrontements entre Liégeois et troupes des ducs de Bourgogne. L’abbaye subit à chaque fois des dégâts considérables. Cependant, jusqu’au xviiie siècle, on assiste à la montée en puissance et au rayonnement de l’abbaye, largement reconstruite au xve siècle et de nouveau au xviiie siècle, qui est le siècle d’or de l’abbaye d’Aulne.

Mais en 1794, les religieux d’Aulne fuient à l’annonce de l’arrivée des révolutionnaires français, qui pillent l’abbaye pendant plusieurs jours, la détruisent et l’incendient avec sa bibliothèque. Après le décès du dernier moine usufruitier, un hospice est créé dans les bâtiments de l’abbaye. Ce qui reste des autres bâtiments de l’abbaye est démantelé et revendu au détail. Les ruines et vestiges des bâtiments sont aujourd’hui classés au Patrimoine majeur de Wallonie.

Poids0.001 kg
Dimensions11.5 × 11 × 7 cm

Commentaires

    Seuls les clients connectés ayant acheté ce produit ont la possibilité de laisser un avis.

    X
    X